Chargé d’Affaires a.i., Robert E. Whitehead

L’Ambassadeur Robert E. Whitehead a été Ambassadeur des États-Unis en République du Togo de mai 2012 à juillet 2015. Auparavant, il a passé trois ans en tant que Chef de Mission à Khartoum, au Soudan, mission qui s’est achevée en juillet 2011, peu après l’indépendance de la nouvelle République du Sud-Soudan. Spécialiste des questions africaines, l’Ambassadeur Whitehead a passé un total de 24 ans en Afrique dans neuf pays différents. Il a été haut-représentant politique à Kinshasa (jadis Zaïre, de 1985 à 1987) et a occupé divers postes de direction à l’Ambassade des États-Unis en République Centrafricaine (1991-1994), au Rwanda (pour une période de six mois de 1994 à 1995, immédiatement après le génocide), en Zambie (1998-2001) et au Zimbabwe (2001-2004).

Il a également effectué des missions au Guyana, au Belize et en Roumanie et a été le premier Consul Général à Juba, au Sud-Soudan, en 2006. Dans le cadre de ses fonctions à Washington, il a été Inspecteur Principal au Bureau de l’Inspecteur Général et Directeur du Affaires Africaines du Bureau of Intelligence and Research (de 2006 à 2008 et en 2011), ainsi qu’analyste de renseignements de toutes sources, avec un pied au Département d’État et un pied dans les services de renseignement. Au cours de sa carrière diplomatique, il s’est vu décerner de nombreuses distinctions présidentielles d’excellence et plusieurs prix d’honneur du Département d’État ; il a également été nommé Commandeur de l’Ordre de Mano et membre de l’Ordre du Mérite d’Afrique Centrale.

Après avoir pris sa retraite en novembre 2015 après 33 ans de service, l’Ambassadeur Whitehead a déménagé à Fort Pierce, en Floride, où il est demeuré actif sur les questions de politique étrangère. Il a pris la parole lors de séminaires et de conférences universitaires et siège actuellement au Conseil Consultatif du Fielden Institute for Life Long Learning, une fondation affiliée à l’Indian River State College. Il a été rappelé trois fois en service par le Département d’État, où il a été Chargé d’Affaires à l’Ambassade des États-Unis au Burundi (2016) pendant quatre mois, Chargé d’Affaires à l’Ambassade des États-Unis à Kinshasa (2017) pendant six mois et Conseiller à l’Ambassade des États-Unis à Bangui, en République Centrafricaine (2018) pendant quatre mois.

Né à Crawfordsville, dans l’Indiana, l’Ambassadeur Whitehead a terminé ses études supérieures à l’Université Southern Illinois et a ensuite obtenu un certificat en langue française de l’IFCAD à Bruxelles.

Avant de rejoindre le Service Diplomatique en 1983, il a enseigné la littérature anglaise et la linguistique en tant que conférencier Fulbright sur le campus de l’Université du Zaïre à Bukavu, dans la province du Kivu (1976-1980) et l’anglais à la Northern Illinois University (1981-1983). L’Ambassadeur Whitehead est marié à Agathe Mukabutera (nom de jeune fille). Leur fils, Wesley, poursuit une carrière au sein du Département d’État des États-Unis.